« Invisibles » est né d’un constat que Melissa a pu faire dans sa vie de femme. Dans ses trajets quotidiens et ses sorties nocturnes, elle ressentait toujours cette peur panique à l’idée de rentrer toute seule. Elle remarquait aussi que le paysage urbain était surtout occupé par des hommes. C’est cette construction du paysage qui lui a donné envie de changer les choses, de proposer sa vision idéale, de détourner les codes sociaux de la rue.  

 

Dans cette série photographique, elle amène le spectateur et plus encore la spectatrice à reconsidérer son rapport à la rue. Avoir une perception nouvelle, prendre de la place, envahir l’espace. Puisqu’une femme sur deux a peur de sortir seule dans l’espace public, il est plus que nécessaire de redéfinir nos comportements dans la rue.  

 

Il faut que les femmes se ré-approprient la rue avec des gestes symboliques, il faut interpeller les passants, écrire en gros les noms des victimes de violences qui sont invisibilisées dans les médias. Il faut sortir la nuit, braver l’interdit. Il faut faire ce que l’on n’attend pas des femmes: êtres fortes.  

Invisibles, Photographies 600 x 800 mm - Impression Papier Filtre Lille 

Journal 332 x 475 mm - Impression Paypernews.fr

Édition, 200 x 255 mm, papier Munken White 80g

Maquette site internet, Adobe XD

Modèle : Valentine

3.jpg
4.jpg
IMG_9502  copie.jpg
Capture d’écran 2021-06-18 à 00.02.47.png
Capture d’écran 2021-06-18 à 00.05.29.png
Capture d’écran 2021-06-18 à 00.06.21.png
Capture d’écran 2021-06-18 à 00.06.00.png